samedi 23 mars 2013

9 - Ce qu'en a dit la presse de Septembre 2017 à aujourd'hui





________________________________________________

________________________________________________


2017  à partir de septembre  


Des mises à jour sont faites régulièrement et lorsque l'actualité le nécessite.

(Dernière mise à jour : Septembre 2018)

Le 16.09.2017 c'est la Journée du Patrimoine, c'est aussi le jour de mon anniversaire. J'ai 80 ans, le rayon vert en a 140. Les DNA rappellent qu'il a été "inventé" il y a 45 ans.




L'Alsace annonce aussi la publication prochaine de
"Le mythe de l'éternel retour aux origines"


Tandis que les DNA mentionnent mon anniversaire



Le 19.09. France Bleue Alsace l'annonce

Du lundi au vendredi à 9h45 14min

Le Rayon Vert de la Cathédrale avec François Muller


Par Jonathan Wahlle mardi 19 septembre 2017
Podcasts : iTunes RSS
Le rayon vert ce jeudi midi à la cathédrale de Strasbourg © Radio France - Olivier Vogel
Réécoutez François Muller, guide-conférencier à Strasbourg et dans le reste de l'Alsace, vous donner rendez-vous pour une visite guidée de la Cathédrale, à l'heure où le Rayon Vert vient frapper la poitrine du Christ sur la chaire de Geiler de Kaysersberg.
Découvert par Maurice Rosart, le rayon vert de la cathédrale de Strasbourg est un phénomène visible chaque année aux équinoxes.
Le rayon est généré par le soleil à travers le pied du vitrail représentant Juda, le jour de l’équinoxe. Il traverse la nef pour aller désigner le Christ sur la Chaire.
Cette année, il sera observable à partir du 21 septembre 2017 à 12h24 pour annoncer l’automne.
Les 21 et 22 septembre à 12h00 : le Rayon vert de la cathédrale présenté et commenté par François Muller puis à 12h30, défilé des apôtres à l'horloge astronomique.

Le 19/09/17




Le 22/09/17

Avec l'équinoxe d'automne, le rayon vert revient à la cathédrale de Strasbourg

Par Aurélie Locquet, France Bleu AlsaceVendredi 22 septembre 2017 à 6:22



le rayon vert à la cathédrale de Strasbourg. © Radio France - Olivier Vogel
Le phénomène est visible depuis 1972: le rayon vert apparaît à chaque équinoxe dans la cathédrale de Strasbourg. Rendez-vous pour le voir ce vendredi à 12h24.

On peut le voir deux fois par an, à l'équinoxe d'automne et au printemps: le rayon vert apparaîtra à nouveau ce vendredi midi à la cathédrale de Strasbourg, à 12h24. Il part d'un vitrail, précisément du pied gauche de Judas, pour atteindre le Christ en plein visage sur la chaire de l'édifice.
Le 22.09 France 3 Alsace publie un dossier complet sur le rayon


Le rayon vert de la Cathédrale de Strasbourg a fait son grand retour


© Maxppp
A chaque équinoxe, le célèbre rayon vert de la Cathédrale de Strasbourg fait son apparition. Il était attendu ce vendredi à 12h24 et il était pile à l'heure.
Par Amandine Munier Publié le 22/09/2017 à 16:44 Mis à jour le 22/09/2017 à 16:59
A chaque équinoxe, un phénomène unique attire à la Cathédrale de Strasbourg des dizaines de curieux. Il a pour nom : « le rayon vert ». Celui-ci apparaît deux fois par an, en mars et en septembre, sur le dais de pierre qui surplombe le Christ de la chaire.

C'est devant un public admiratif et silencieux que le rayon vert s'est révélé ce vendredi 22 septembre à 12h24 pétantes, marquant ainsi le début de l'automne. Une tradition qui perdure depuis plus de 140 ans.

Un instant figé

Cette position, deux jours par an, désigne les deux saisons, le printemps à 11h38 et l'automne à 12h24.

 

Origines du phénomène

Ce rayon est un phénomène astronomique découvert en 1972 par un géomètre : Maurice Rosart. Ingénieur de Vendenheim et amoureux de la bâtisse, il explique le principe de fonctionnement de cette horloge astronomique naturelle et comment il l'a découverte dans une interview livrée à Alsace soir le 22 septembre 1984. Moment nostalgie.


Explications

Le phénomène visible est le suivant : le soleil traverse le pied (vert) du vitrail du triforium méridional représentant Juda et se transforme en rayon vert avant de traverser la nef et de frapper la tête du Christ sur la chaire.
© cathedrale-strasbourg.fr© cathedrale-strasbourg.fr


Phénomène paranormal ?

Le rayon vert est le signe des changements de saison et rappelle la fonction d’horloge de la cathédrale. Il n’est visible que depuis la création de ces vitraux, à la fin du 19è siècle et depuis leur restauration récente.

Ce dernier a longtemps alimenté les polémiques, entre d'un côté les partisans de phénomènes insolites, qui avançaient des explications ésotériques, et de l'autre les autorités ecclésiastiques, qui y voyaient une signification théologique.

Le dossier comporte des documents audio-vidéo de 1984 fournis par l'INA et des schémas explicatifs trouvés sur le net ainsi que des photos originales montrant les spectateurs.

Le 31/10 le nouveau site de la cathédrale présente le rayon vert, mais pas de photo. Dommage.

Le rayon vert


Chaque année, au moment de l'équinoxe de printemps (le 20 ou 21 Mars à 11h38) et de l'équinoxe d'automne (le 22 ou 23 Septembre à 12h24) , un rayon lumineux traverse une pièce d'un vitrail du triforium et illumine le Christ crucifié de la chaire en la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. Contrairement à une opinion répandue, le rayon vert est d'apparition récente. Observé en 1972, alors que les vitraux venaient d'être restaurés et nettoyés, ce phénomène tardif s'explique aisément.
Le rayon vert est produit par un rayon de soleil qui traverse le pied de Juda, un des ancêtres du Christ, situé dans le triforium sud. Il faut préciser qu'au Moyen Age, seul le triforium nord était occupé par les figures des ancêtres du Christ, le côté sud comportant un décor végétal. Juda est donc une création récente et fait partie d'une série de figures composée entre 1872 et 1878 par l'architecte Gustave Klotz lors des grands travaux de restauration de la Cathédrale et qui devait compléter celle du côté nord.
A cette époque, le pied gauche de Juda, à l'origine du rayon vert, n'avait pas la transparence d'aujourd'hui et, de ce fait, n'illuminait pas la chaire. Le miracle du rayon vert est apparu très vraisemblablement à la suite d'une restauration datant de 1972 au cours de laquelle le pied de Juda aurait été remplacé par un verre brut et, de ce fait, très transparent. Le rayon vert est aussi l'opportunité de s'attarder sur le riche décor architectural et symbolique de la chaire, réalisée en 1485 par Hans Hammer pour le célèbre prédicateur, Geiler de Kaysersberg.
Le Christ en croix est l'élément architectural essentiel de la chaire et c'est tout naturellement vers lui que le rayon vert oriente nos regards. La lumière est faite sur ce phénomène qui n'a donc rien de mystérieux et qu'aucune interprétation fantaisiste ou ésotérique ne saurait justifier.
Un seul mystère entoure le rayon vert.... Phénomène lumineux lié au soleil, le rayon vert sera t-il visible cette année encore ? Le ciel sera t-il voilé par les nuages ?


Le rayon vert fait des émules

En effet David Emmel a identifié un rayon rouge qui se pose sur le dais de pierre au-dessus du Christ aux environs de 10h00 (heure d'hiver) au solstice d'hiver. Sa découverte date de l'an dernier, mais il a attendu cette année pour la communiquer à la presse régionale.
Voici la photo dans les DNA. 






2017
________________________________________________

________________________________________________


2018


Le 14.02, dans un article de Déborah Liss sur RUE 89 STRASBOURG, on apprend que le rayon vert sèmerait la zizanie



Voici ma réponse :

Avec le complément ci-dessous pour les enseignants :


"Pour les enfants des écoles, voir ma réponse à Emmanuel Suzan 1 ci-dessus.
Le rayon vert peut être un sujet de réflexion et de découverte pour des élèves du primaire. Pour avoir vu un instituteur devant la chaire avec sa classe un jour d'équinoxe, je peux vous dire que le succès est garanti. Les enfants ne tarissaient pas de questions et leur émerveillement faisait plaisir à voir."

Le 01.03, une animation est mise en ligne avec le commentaire :


"Le rayon vert de la cathédrale de Strasbourg est une énigme. C'est un phénomène lumineux apparaissant à l'équinoxe de printemps, qui n'à qu'un lointain rapport avec le rayon vert de... Teaser - Le Rayon Vert".

http://nnav.esabseah.xyz/6G7as6TknXo/Rayon_vert_Cath_drale_de_Strasbourg_Septembre_2016/video.html

Il s'agit d'images prises en septembre 2016.

Et sur cette autre adresse :

"PL2.avi. Le rayon vert de la cathédrale de Strasbourg est une énigme. C'est un phénomène ..."


C'est une entretien avec Maurice Rosart à l'occasion de la sortie de la 3ème édition du livre "Une cathédrale se dévoile" en février 2004.

Le 17.03.18 L'ALSACE annonce l'évènement



Et la conférence de François Muller est annoncée pour les 20 et 21 dans "Pour SORTIR en Alsace"






Dommage que le conférencier, n'ait pas programmé son intervention jusqu'au 22.03 car cette année le rayon ne passera sur le visage du Christ que le deuxième jour après l'équinoxe. C'est cette position ultra symbolique que recherchent certains touristes. Mais peut-être n'est-ce qu'une histoire de perception des droits d'entrée à la cathédrale. En effet, pour la circonstance (la manifestation du rayon vert) l'entrée de la cathédrale est libre de droits, ce qui fait perdre les rentrées habituelles, soit 3 € par visiteur. Ce geste tout-à-fait sympathique du conseil de fabrique ne peut se prolonger sans mettre en péril les finances de l'institution.

Le site de la cathédrale l'annonce également


Chaque année aux équinoxes, un rayon vert traverse aux alentours de midi la nef de la Cathédrale. Ce rayon invite à lever les yeux vers les vitraux et à découvrir un homme sympathique, Juda, l’un des douze fils de Jacob, mais il illumine surtout le Christ en croix sur la chaire de Geiler de Kaysersberg. Ainsi durant une quinzaine de minutes, le rayon vert donne à découvrir les chefs d’oeuvre de la Cathédrale et à méditer la Passion du Christ.
Mardi 20 mars et mercredi 21 mars 2018, dans la nef de la Cathédrale, à partir de 11h15 : présentation et commentaires par François Muller, guide conférencier et animateur du Conseil pastoral de la Cathédrale.
Entrée libre.

A partir de midi, film et défilé des apôtres à l’horloge astronomique.


Le 20 le soleil a été généreux et France Bleu témoigne sur :

https://www.francebleu.fr/infos/insolite/cathedrale-de-strasbourg-le-rayon-vert-attire-plusieurs-centaines-d-admirateurs-1521560150




































VIDEO - Cathédrale de Strasbourg : le rayon vert attire plusieurs centaines d'admirateurs

A chaque équinoxe de printemps -le 21 mars- et d'automne -le 23 septembre-, un rayon vert touche la croix sur la chaire de la cathédrale de Strasbourg. C'est le soleil qui traverse un vitrail à un endroit et un moment précis. Le phénomène attire la foule.




































Le rayon vert est devenu une attraction de la cathédrale de Strasbourg.
Le rayon vert est devenu une attraction de la cathédrale de Strasbourg. © Radio France - Blandine Costentin

      Un impératif : que le soleil brille sur Strasbourg. Si cette exigence est remplie, la magie peut s'accomplir : une lumière teintée de vert traverse un vitrail et caresse la pierre de la chaire. Le summum est atteint quand elle s'arrête juste au-dessus du Christ en croix. Deux fois l'an, plusieurs centaines de Strasbourgeois et de touristes viennent spécialement dans la cathédrale assister au "rayon vert". 



   Si le "rayon vert" est devenu une attraction touristique, il ne doit rien à l'ésotérisme ou aux miracles. A chaque équinoxe de printemps -le 21 mars- et d'automne -le 23 septembre-, le soleil traverse pile le détail d'un vitrail, en l'occurence, le pied de Juda, vert. Ce détail date de la restauration de la cathédrale de Strasbourg après la guerre de 1870. Il s'est révélé cent ans plus tard lorsque les vitraux ont été nettoyés.


  

Le rayon vert fait désormais partie de la légende de la cathédrale de Strasbourg, millénaire. Avec ses 4 millions de visiteurs par an, elle est la cathédrale la plus visitée de France après Notre-Dame de Paris.



  


Le 21, "The Connexion" ( French news and views) publie sur son site l'article de Ken Seaton reproduit ci-dessous :

Green ray shines for start of spring

Photo Jean-Claude Hatterer
The green light falls on the statue of Christ as it will appear tomorrow

Strasbourg Cathedral offers a great chance for visitors and, especially, photographers to catch sight of a twice-a-year phenomenon when, if the sun shines, a ray of green light will fall on the pulpit above the statue of Christ
Engineer Maurice Rosart first spotted the light, which marks the equinox and the start of spring.
If the sun shines, the light will be visible at just after 11.35 for the next few days, falling lower on the statue as the sun rises each day.
In autumn, for the autumn equinox, visitors can see the green light (again, if the sun shines) in the six days preceding the equinox, which happens at 12.24 on September 23.

                  The green ray as it appeared on March 20, the spring equinox                     

" La cathédrale de Strasbourg offre une grande chance aux visiteurs et, surtout, aux photographes d'apercevoir un phénomène deux fois par an lorsque, si le soleil brille, un rayon de lumière verte tombera sur la chaire au-dessus de la statue du Christ.
L'ingénieur Maurice Rosart a d'abord repéré la lumière qui marque l'équinoxe et le début du printemps.
Si le soleil brille, la lumière sera visible juste après 11h35 pour les prochains jours, tombant plus bas sur la statue au fur et à mesure que le soleil se lève chaque jour.
En automne, pour l'équinoxe d'automne, les visiteurs peuvent voir le feu vert (encore une fois, si le soleil brille) dans les six jours précédant l'équinoxe, ce qui se produit à 12h24 le 23 septembre. "


En mai 2018, est sorti en Allemagne un ouvrage en tous points remarquable



Oliver Wiessmann est l'auteur d'un livre de 360 pages consacré au rayon vert de Strasbourg. Richement illustré de photos inédites de toute beauté, il présente sa façon de recevoir et d'interprêter le phénomène.


Oliver Wießmann est engagé dans la recherche sur les symboles depuis plus de quinze ans et plus particulièrement sur le contenu scientifique-philosophique et religieux du symbolisme du 13ème siècle. Il s'intéresse particulièrement au langage symbolique de la "Philosophie hermétique" et à sa tradition de communication (Art Royal).

Issu d'une famille d'artistes, il connaît dès son plus jeune âge les lois interdisciplinaires de l'esthétique appliquée à la "pratique artisanale". Dans les agences de publicité internationales, il a développé ses propres applications des schémas de pensée qui façonnent l'image et leur pouvoir suggestif. Ses études en communication visuelle et quelques semestres en philosophie et en histoire littéraire sont pour lui un atout dans son travail quotidien en tant que directeur créatif. A l'aide d'une sorte de "retour à l'origine de l'image", l'intention communicative relative à un sujet mis en scène peut également être déterminée à rebour. Cette expérience lui a également profité en ce qui concerne le "Rayon vert" dans la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.


Il se sent lié au Rayon Vert non seulement par son occupation personnelle, mais aussi à un tout autre niveau : le jour où le rayon de lumière apparait sur la chaire de la cathédrale - le 21 mars - est aussi le jour de sa naissance en 1975 :. (Traduit avec www.DeepL.com/Translator)




" Depuis 1972, l'un des plus grands mystères de l'histoire de l'architecture européenne est connu sous le nom de "Rayon vert" (rayon vert). Jusqu'à ce jour, le rayon de lumière verte sur la chaire de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg n'a pas été expliqué - officiellement, il est de "nature accidentelle". Les rayons lumineux dans les édifices sacrés ont toujours été mis en scène dans le monde entier : Le Green Stream reste quelque chose de spécial. Chaque année à midi, à l'équinoxe, il apparaît comme le feu vert sur la fameuse chaire du prédicateur. Bien qu'un "rayon blanc" au solstice d'hiver illumine aussi la personne crucifiée sur la chaire supérieure, les jeux de lumière déclenchent des controverses depuis des décennies - "coïncidence" ou intention ?
L'interaction entre le personnage du vitrail reconstruit qui génère le rayon vert et les personnages de la chaire n'a pas encore été prise en compte. L'une des figures illuminées sort du cadre : Le "second" Messie.
La chaire de la cathédrale (1485) et le programme de figures partiellement motivées par les premiers chrétiens sont indissociablement liés au prédicateur Johann Geiler von Kaysersberg (1445-1510), qui a vivement critiqué l'Église de Strasbourg de l'époque et déploré l'état du clergé. Ce n'est pas pour rien que le pape Paul IV a fait placer l'œuvre de Johann Geiler von Kaysersberg sur l'index des livres interdits en 1559. La chaire de pierre ne pouvait pas être censurée - mais son rayon de lumière, oui. A-t-elle déjà été sabotée en 1666 ? Ça n'aurait pas été la première fois.
Johann Geiler von Kaysersberg est venu à la cathédrale à la demande de la bourgeoisie et de la maison des bâtisseurs - les bâtisseurs de la cathédrale - et s'est tenu dans la tradition gnostique de la "Vieille Église". Sur la chaire de la cathédrale, le rayon vert illumine également la figure de la Vierge Marie, que l'on peut découvrir comme la "Vierge noire" et qui forme un lien avec la "Vierge couronnée dans le ciel" (Vierge) - la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg lui est dédiée. Dans le passé, un rayon de lumière aidait à calculer l'astro¬nomique et à rendre l'astro¬logique visible - le rayon vert représente "l'axe du monde spirituel-scientifique" du Moyen Âge.
Selon la vision théologique du monde d'alors, le rayon vert éclaire le chemin du chercheur dans son voyage symbolique vers la "Nouvelle Jérusalem" - vers lui-même ("incarnation"). Son message : Connais-toi toi-même ! "   (Traduit avec www.DeepL.com/Translator)


Ce livre a aussi son site, à voir absolument sur :


Le 30.06 une mention remarquable :

En effet, Le N° 46 du "P'tit bavard", sort avec une photo et la mention du "Mystère du rayon vert". 

Quand je vous disais que les enseignants font bien leur boulot. Une chance pour les jeunes générations qui seront bien armées pour affronter l'avenir et poseront un regard critique sur les religions qui tenteraient de les séduire.

Le 29/08 le rayon vert d'automne est déjà annoncé



Malheureusement les dates sont fantaisistes. Il faudra rapidement rectifier, d'autant plus que la manifestation est annoncée comme gratuite. Le Conseil de fabrique de la cathédrale ne va pas être content.


Le 30/08 les DNA présentent le nouveau livre de Ftançois Muller
Le rayon vert y figure dans un questionnaire censé mesurer un niveau de "culture" générale.


Dans son N° de septembre-octobre 2018 la revue "HUMANITÄT" 

consacre un article au livre de Oliver Wiessmann qui présente le rayon vert sous un jour nouveau. Le livre est remarquable aussi par une riche illustration couleur. Il a pour titre : « Der Grüne Strahl im Strassburger Liebfrauenmunster ». (Salier Verlag – Édition Sinclair).


On peut le consulter sur le site qui lui est dédié : https://www.der-gruene-strahl.de/

Dès le 11/09 le phénomène est annoncé à l'agenda de JDS



Ainsi que par Alsace.info qui reprend un article de L'Alsace.fr

Le rayon vert de l’automne

La cathédrale de Strasbourg va bientôt signaler un changement de saison : comme il le fait au printemps, le rayon vert va marquer l’équinoxe ......
Publié par: L'Alsace Région - Aujourd'hui





















À suivre sur : 



- Pour prendre connaissance des nombreuses et rocambolesques péripéties du rayon vert de Strasbourg voir: 


- Pour savoir ce que la presse en a dit et redit, voir: 

 - Pour des réponses objectives aux habituelles questions que l'on se pose à propos du rayon vert,     voir: Rétrospective-de-la-lumiere-verte-équinoxiale-de-Strasbourg-(1984-2009)-par-Louis-Tschaen

- Pour voir les principaux arguments à avancer pour contrer les détracteurs de ce beau phénomène, aller sur :

- Pour savoir dans quelle direction chercher pour découvrir celui qui a conçu ce dispositif créant le rayon vert, voir :


Vous y trouverez : Gustave Klotz, 
"le père du Rayon Vert" selon moi...

« Ma plus belle récompense et ma plus grande fierté à la fois, c’est lorsqu’il fait grand soleil sur Strasbourg, qu’il y a foule dans la cathédrale, et dans la foule un instituteur expliquant à ses élèves attentifs, que la terre tourne sur elle-même et autour du soleil et comment on lit cela sur la chaire en observant le déplacement du Rayon Vert. C’est la vengeance de LAS CASAS et la revanche de GALILÉE, la victoire des Lumières sur l’obscurantisme religieux».                                                                                                                                                                  Maurice Rosart

                                                                          --- --- ---




                                                                 ... ... ...





Le
E





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire